La bandoulière : il était une fois un sac à main qu'on passa à l'épaule

IL ETAIT UNE FOIS LE SAC A MAIN. Il était une fois un sac à la main d'une femme, invention mettant à portée d'elle où qu'elle aille ses affaires et son cœur, toute sa vie au quotidien. Mais qui aussi, occupant sa paume, l'empêchait de tenir autre chose, d'empoigner aujourd'hui à deux mains…

Du bout des doigts au creux du coude : un sac & mille et une femmes, modèles pour mille et un portés

Si choisir son sac est affaire de goût et de style – de budget aussi, c'est vrai –, son porté est affaire d'âme et de soi — de style également. Comportementalistes et psychologues se sont donc intéressé.e.s à ce que signifient les différentes façons d'arborer un accessoire si essentiel qu'en ville pas une femme ne songe à s'en dispenser, si évident que lorsqu'on parle à son sujet de mode, il faut ne jamais oublier qu'avoir un sac à sa main – avec ou sans lanière, bride, poignée – est avant tout… un mode de vie. Début 2013, Patti Wood, experte en langage corporel et communication non verbale, livre au lead blog Refinery29 pour “femmes intelligentes, curieuses et passionnées” un ensemble de clefs de lecture de leur “purse-onality”a purse, darling, is what in french we call un sac à main – où on distingue :

Le porté blason
Sac arboré coude plié, anse calée au corps, main souple et libre devant soi : signe extérieur du fashion power, plébiscité par les célébrités. L'air un peu supérieur vous va-t-il bien au teint ?

Le croisé Mains libres
D'après Patti, celle qui croise son sac en bandoulière cache délibérément ses formes. Sûr que c'est sûr, et pratique, mais cela témoigne d'un zeste de gaucherie, qu'elle note dit-elle sur beaucoup de jeunes femmes.

La marche à la baguette
Sac au creux de l'avant-bras, serré contre la taille, la main sur le devant. Ce qui compte ? Là où vous allez, ce que vous emportez, l'utile plus que l'allure. En tout cas c'est ce que vous vous plaisez à faire croire. En star urbaine du streetwear.

Tenir à la main ce qu'on pourrait à l'épaule
Délaisser la lanière pour la poignée, façon attaché-case. En mode business qui n'interdit pas de rester mode. Et puis, tenir à sa main n'est-ce pas tenir en main ? Classe et classique signe d'empowerment féminin.

Une Schlepper attitude
Soudain voilà que vous arborez 1, 2, 3… cinq sacs à la fois : faut ce qu'il faut, vous êtes pressée, lessivée, manquez un brin d'espace et avez un peu de mal à être présente au présent. Parlez-vous yiddish ? Schlepper vous parlera. Schlep, c'est une marche longue et fatigante, forcée et forcenée.

L'anse dégingandée
Tu vois, ces matins où inlassablement la bride ajustable de ton sac glisse glisse jusqu'à sa plus grande longueur (ce qui n'arrive jamais avec un sac PÖ&ME ; ) comme si plus rien ne tenait à rien, comme un laisser-aller… D'après Wood ça raconte : « Hélas, je n'ai pas de pouvoir sur mon monde. » Alors reprends le pouvoir : choisis un sac PÖ&ME, tous nos modèles autorisent différents portés, et nos lanières ajustables ne manquent pas d'être aussi… ajustées.

Le… Comme ça c'est bien ?
Non, pas du tout, pas comme ça, pas à deux mains ce truc devant le nombril, debout d'un pied sur l'autre en esquissant un sourire au mieux timide au pire effarouché. Assume ce que tu veux mais aussi qui tu es. Va vite voir notre page pochettes !

Le glissé sous l'aisselle
Ainsi le fait-on des pochettes justement afin de garder un moment les mains libres. Sauf qu'avec un sac, ce geste on « le retrouve souvent sur des femmes portant un modèle qui ne va pas à leur allure », nous dit Wood. Tout ce qu'on évite avec un sac PÖ&ME ; ) …

Capitaine Pouce Crochet
Sac bien en place sur une épaule, vous repliez le coude pour en crocheter l'anse de votre pouce. « Les femmes des cosmopoles s'en remettent ainsi à leurs mères qui leur disaient de protéger leurs affaires... Elles ne veulent pas qu'on les leur arrache ! Futé. » Intemporel. Et avec un modèle luxe, élégant.

Oubliez les spécialistes en spécialité. Soyez vous-même, soyez unique, soyez spéciale. Mais n'oubliez pas : ce que vous portez et la façon dont vous le portez dit toujours de vous quelque chose. Que dit de vous votre sac ? Faites-en un poème, le PÖ&ME pour chacun de vos jours…